R bleu
R bleu

Développement personnel

KSRésilience, un spécialiste du développement personnel à Obernai, près de Strasbourg.

Se révéler à soi-même : un levier de productivité

Le développement personnel : la première pierre de l’édifice professionnel

Chez KSRésilience, nous sommes persuadés que le développement personnel est un préalable indispensable au bien-être dans le travail. De fait, une personne qui se connaît mieux nourrit une confiance en soi solide et constructive. Conscient de ses aspirations, capacités et axes d’amélioration, l’individu évolue sereinement dans tous les pans de sa vie, aussi bien privée que professionnelle : sachant d’où il vient, il sait où il veut aller et comment atteindre son but.

En conséquence, KSRésilience met réellement l’accent sur un accompagnement humain qui permettra à tout un chacun de mieux se connaître pour mieux progresser. À cette fin, nous travaillons dans une posture d’écoute et d’ouverture indispensables à l’instauration d’un lien de confiance avec autrui. Dans cette optique, nous exploitons toutes les ressources méthodologiques disponibles, des plus répandues au plus innovantes.

De l’intérêt du bien-être au travail

Developpement Personnel Résilience
C’est devenu une thématique récurrente dans les médias et dans les consciences collectives. À raison : le bien-être au travail n’a plus rien d’une utopie promue par quelques initiés.Au-delà des apports purement factuels qui découlent d’une politique d’entreprise axée sur le bien-être, cette approche relève également de valeurs humaines fortes. Elle permet de considérer un salarié pour ce qu’il est avant d’être une ressource : une individualité.

Désormais, le monde de l’entreprise a pris conscience que :

  • Un salarié qui s’épanouit humainement dans son métier est une force vive qui s’investit davantage. Mieux considéré, il contribue en outre à une dynamique collective positive. À terme, c’est toute la productivité d’une équipe qui s’en trouve optimisée. C’est d’autant plus vrai lorsqu’un manager se découvre à soi-même et se révèle dans son activité professionnelle.
  • Un salarié qui se sent bien dans son environnement professionnel sera moins sujet aux risques psychosociaux. S’éloigneront de lui dépression et burn-out. Là encore, au-delà de l’individu, c’est toute la collectivité qui en tire bénéfice : moins d’arrêts maladie et moins d’absentéisme dopent la productivité.

Neurofeedback, test QPM : zoom sur de nouvelles méthodes d’accompagnement

L’équipe de KSRésilience s’attache à être toujours au fait de nouvelles techniques qui sauraient nourrir ses approches pédagogiques. C’est même là un des fondements de notre métier.

À la faveur de nos recherches, nous avons notamment identifié deux outils particulièrement plébiscités dans le domaine du développement personnel :

  • Le test QPM : pour dresser un portrait de la personne à accompagner
  • Le Neurofeedback : pour permettre à l’apprenant d’optimiser son fonctionnement cérébral et la maîtrise de son stress

Sommaire

Un outil de diagnostic performant : le QPM (Quantic Potential Measurement)

Derrière une appellation qui peut sembler quelque peu obscure, se cache en fait un outil à la finalité très claire : dépasser les limites de l’entretien déclaratif pour mieux cerner la personne accompagnée.

Un tel résultat, entre les mains d’un professionnel habilité, permet de fixer des axes de progression et de développement personnel du sujet.

Le système QPM repose sur la bio-impédance des tissus humains. Ces derniers sont en effet plus ou moins conducteurs lorsque soumis à des impulsions électriques. QPM s’attache à évaluer la manière dont vont circuler de micro impulsions électriques dans le corps. Les fonctions comportementales étudiées pour chaque personne, résultent du lien entre 180 points du corps et leur corrélation à des points du cerveau. À terme, cette approche de pointe permet de dresser une carte « bioélectrique » du sujet évalué. Il est alors possible de déterminer son état psychologique, son niveau de stress, mais aussi son intelligence émotionnelle.

Pourquoi employer la méthode QPM ?

Kaal Biayi est certifié « Praticien QPM ». À ce titre, il emploie cette méthode comme l’une des nombreuses approches qui lui permettront de mieux percevoir la personne qu’il accompagne. Plus qu’un test psychologique, l’outil QPM surmonte la barrière du langage et des non-dits. En seulement quelques minutes, le sujet en livre plus sur son état psychologique et ses ressources émotionnelles qu’en plusieurs heures.

Aussi, KSRésilience et Kaal Biayi exploitent le QPM comme point de départ de certains accompagnements. En complément d’autres entretiens, échanges et tests, il permet de définir des axes de progression concrets.

Qu’est-ce que le Neurofeedback ?

Il s’agit d’une approche thérapeutique dont l’émergence remonte aux années 70. Son principe repose sur une réalité physiologique concrète : l’activité de notre cerveau génère des impulsions électriques. Selon la manière dont celles-ci se manifestent, elles retraduisent en quelques sortes nos pensées, sensations ou émotions.

Le Neurofeedback vise à permettre à tout un chacun d’avoir un « retour » d’information (le « feedback ») quant à la manière dont réagit le cerveau face à des situations données. Cette démarche permet ensuite d’optimiser le fonctionnement cérébral.
  • Comment fonctionne le Neurofeedback ?

Des électrodes situées sur les zones du cerveau que l’on souhaite mobiliser permettent au praticien en Neurofeedback d’enregistrer l’activité cérébrale du patient. Grâce à cette méthode d’électroencéphalographie, le signal électrique recueilli est renvoyé à la personne sous forme d’image, de son, voire de vibration. Ces « feedback » sont directement influencés par l’activité cérébrale du patient. Aussi, si les ondes cérébrales identifiées sont associées au stress ou à un autre trouble connu, le patient va être « entraîné » à les moduler de sorte à ce que l’information renvoyée soit positive.

À force d’entraînement, le patient optimise sa « neuroplasticité ». Son activité cérébrale s’optimise, il est plus performant.

  • Le neurofeedback et le bien-être au travail

Cette approche thérapeutique a des applications variées. La NASA l’exploite pour la préparation des astronautes, l’armée américaine traite certains cas de stress post-traumatique, et même des athlètes l’intègrent à leur programme d’entraînement.

Chez KSRésilience, nous exploitons cet outil pour permettre à vos salariés de retrouver une forme de sérénité. Notre objectif est de leur permettre de gérer leur stress, leurs angoisses, et de dépasser des obstacles comportementaux qui freineraient leur épanouissement.

Cette pratique apporte des résultats concrets dès lors qu’elle est encadrée par un professionnel compétent. Kaal Biayi est certifié « Praticien Expert Neurofeedback » et justifie donc de tous les pré-requis nécessaires à l’utilisation de cette méthode.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de Neurofeedback ?
L’équipe KSRésilience est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.